Auto

Un Crossover survitaminé, la Nissan Juke R 2.0

juke-r-006_0
Ecrit par Mathias

Après une surprenante Nissan Juke surpuissante avec un moteur de GT-R, la firme nipponne remet ses délires et nous présente cette année une seconde version de son best-seller doté du sicle R. Entendez par là que le petit Crossover de Nissan se voit pousser des chevaux en plus pour atteindre dans sa version 2.0 plus de 600 Ch, de quoi faire jalouser quelques BMW X6 M et autres GLE AMG.

Pour cette année, nous redécouvrons ce concept atypique, savant mélange entre un Nissan Juke et la très féroce Nissan GT-R 35, dans sa version la plus aboutie, le Juke R 2.0. Présenté lors du festival de la vitesse à Goodwood, le Juke R n’a pas cessé de nous surprendre avec ses performances hors norme pouvant rivaliser avec les supercars du moment comme la Porshe 911 ou encore la Lamborghini Aventador.

Une performance à couper le souffle

Le nouveau Juke R 2.0 s’annonce encore plus radical que sa devancière avec plus de 600 ch sous le capot. En effet, la petite citadine s’affranchit du moteur 3.8L V6 biturbo de la terreur nipponne et s’accapare du 0 à 100 km/h en moins de 2,7 secondes avec une vitesse de pointe dépassant les 275 km/h. Avec ces performances, il n’est pas utopique de dire que la Juke R 2.0 est un véritable missile surélevé. Elle devrait donc se situer entre la sublime GT-R Nismo et la Juke R de première génération. Pour améliorer davantage ses chronos, le Juke R 2.0 s’est également mis au carbone pour gratter quelques kilos sur la balance. Ainsi, on retrouvera une profusion de carbone à l’avant et à l’arrière du véhicule avec les passages de roues, les boucliers, les bas de caisse et les ailerons arrière. Le seul point que l’on pourra reprocher à cette radicale Juke R 2.0 c’est sa maniabilité qui laisse franchement à désirer, sans doute une conséquence de ses roues surélevées.

Une commercialisation possible ?

Pour l’instant le second volet du Juke R n’est qu’au stade de concept, mais il se pourrait qu’elle franchisse le pas pour se dévoiler à un public restreint comme sa grande sœur, qui rappelons le, avait été commercialisé à 23 exemplaires pour un prix faramineux de 500 000 euros. Il faudra donc s’armer de patience pour suivre l’évolution des choses. Mais une chose est sûre, si le Juke R 2.0 venait à être commercialisé, elle devrait se négocier aux alentours du même prix que sa grande sœur.

À propos de l'auteur

Mathias

Grand passionné de voitures sportives et mécanique depuis mon plus jeune âge, je souhaite partager ma passion avec les internautes. Alors n'hésitez pas à suivre régulièrement mon blog personnel sur l'auto, je propose très régulièrement des actualités à la fois pratique, d'entretien et bien sûr, des derniers bolides du marché.